Mairie de Belforêt en Perche

Contacter la mairie

02 33 73 01 43

Cindy DOURLAT

Cindy DOURLAT

jeudi, 19 novembre 2020 14:17

NOUVELLE APPLICATION: PANNEAU POCKET

PanneauPocket au service des habitants de la commune de BELFORÊT-EN-PERCHE

 La mairie de BELFORÊT-EN-PERCHE se rapproche de ses habitants grâce à l’application mobile PanneauPocket.

Ce système très simple et efficace prévient instantanément les habitants à chaque alertes et informations de la Mairie, par une notification et un panneau d’alerte et d’information sur les smartphones et les tablettes.

PanneauPocket renforce la communication et le lien social dans la commune

Alertes et arrêtés de la préfecture, alertes météo, coupures réseau, travaux, conseil municipaux, évènements de la vie quotidienne et manifestations … depuis chez eux ou en déplacement, au travail ou en congés, les habitants restent connectés à l’actualité de leur commune, mais aussi des communes voisines et de leurs lieux de fréquentation favoris.

PanneauPocket regroupe sur une seule et unique application les entités qui font partie de l’écosystème de l’administré. Ainsi, les citoyens mettent en favoris les communes, écoles, intercommunalités, associations et comités des fêtes qui l’intéressent et sont tenus informés en temps réel par le biais d’une seule interface.

Une application simple et engagée 100% Française

Depuis 2017, l’application est utilisée par plus de 3500 communes, écoles, associations… et 29 Intercommunalités.

Accessible à tous les français et en téléchargement gratuit, l’application ne nécessite ni création de compte ni aucunes autres données personnelles du citoyen. Sans publicité, quelques secondes suffisent pour installer PanneauPocket sur son smartphone et mettre en favoris une ou plusieurs communes. PanneauPocket est également disponible depuis un ordinateur sur le site www.app.panneaupocket.com , afin d’être accessible par et pour tous.

Désormais, informations et alertes sont toujours à portée de mains dans votre poche.

 PANO POCKET.png

Retrouvez dès à présent toutes les villes et intercommunalités de France qui utilisent PanneauPocket

jeudi, 12 novembre 2020 13:56

MEDIATHEQUE : retrait de livres possible

Pendant la période de confinement Mme LIGOT se tient à votre disposition, par téléphone au 02.33.73.18.33, pour le retrait de livres, en respectant les gestes barrières.

Vous serez reçu à l'extérieur le temps de l'échange

 

2019.11-Lire-Local.arbre2_-1072x536-1024x512.png

Le Maire de la commune de Belforêt-en-Perche informe qu’une procédure de reprise des concessions à l’état visuel d’abandon est engagée dans le cimetière de la commune déléguée de Sérigny. (Cette procédure dure 3 ans)

 La liste des concessions faisant l’objet de cette procédure est consultable tous les jours sur les panneaux d’affichage, en mairie et à l’entrée du cimetière de Sérigny

 Les ayants-droits, successeurs des concessionnaires souhaitant conserver, en lieu et place, la concession les concernant ou, si tel est le cas, les personnes chargées de l’entretien de la concession, sont invités à la remettre en bon état de propreté et/ou de solidité dès que possible.

N’hésitez pas à prendre contact avec la Mairie

6 bis, rue de l’Eglise – Sérigny

61130 BELFORET EN PERCHE

02 33 73 19 43 – Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Horaires d’ouvertures : les lundis de 13h30 à 17h00 et les jeudis de 14h00 à 18h00

 

 

Ce champignon est-il comestible ?

Remarquez la variation de couleurs chez ces Amanites tue-mouches

Voilà la principale question qui vient sans cesse à la bouche...

Retenez tout d'abord qu'il n'existe qu'un petit nombre de champignons mortels (une quinzaine), quelques bons comestibles (une vingtaine environ), un certain nombre de comestibles plus ou moins intéressants (une centaine à peu près) et enfin une grande quantité de champignons immangeables car trop amers, âcres, poivrés, nauséabonds, coriaces, fibreux, ou encore tellement minuscules qu'ils ne présentent aucun intérêt culinaire.

Oubliez ensuite tous les "trucs de grands-mères" sensés vous aider à reconnaître les champignons comestibles ou non : ils sont dangereux. La seule solution consiste à apprendre leur nom selon des critères scientifiques sûrs.

Rappelez-vous toutefois qu'il y a toujours dans la nature des exceptions aux règles simples. Couleurs et odeurs ne sont par exemple pas des indices complètement sûrs :

  • chaque espèce de champignons possède certes une couleur dominante, mais qui varie plus ou moins selon la nature et l'humidité du sol, l'importance des pluies, l'association avec tel ou tel arbre, l'âge du champignon... Sans compter les couleurs qui virent quand on touche ou coupe la chair. La couleur ne peut donc être à elle seule un critère fiable d'identification : par exemple, l'Amanite tue-mouches, généralement rouge avec des tâches blanches, peut être jaune orangée et les points blancs qui sont le reste du voile peuvent disparaître avec la pluie
  • les odeurs sont un indice à prendre en compte mais elles ne s'expriment pas toujours. Mais attention, ce n‘est pas parce qu'un champignon a une bonne odeur qu'il est comestible !

Rejetez aussitôt tout champignon non identifié ou sur lequel vous avez un doute.

En cas d'ingestion de champignons toxiques, contactez le centre antipoison régional, le Samu, ou gagnez l'hôpital le plus proche.

Pour le diagnostic, il est important de donner le maximum d'indications de façon à déterminer l'espèce en cause.

 Quelle est la bonne période pour en trouver ?

L'humidité est un élément essentiel dans la croissance des champignons.

L'automne reste donc leur période de prédilection : le retour des pluies, des températures encore douces sont favorables.

Mais pour l'amateur de champignons, il n'y a pas que l'automne qui compte : les printemps pluvieux conviennent à nombre de champignons, et dès le mois de mars il est possible de remplir son panier. L'hiver voir pousser des spécimens insensibles aux gelées ou profitant de périodes de redoux. Certaines espèces recherchent alors l'humidité des souches pour croître. Enfin, les pluies d'été réservent aussi quelques jolies surprises.

Quels sont les bons réflexes au moment de la récolte ?
  1. assurez vous que la cueillette est autorisée
  1. limitez votre récolte aux seuls champignons identifiés comme comestibles et sûrs, mais aussi comme savoureux. Cueillez-les en entier en vous aidant si besoin du couteau. Laissez sur place les jeunes champignons difficilement identifiables ainsi que les vieux ou véreux
  1. pour permettre l'identification, ramassez le champignon en entier, avec son pied. Si le champignon est comestible, il vaut mieux enlever sur place le pied terreux qui sinon salira la récolte. En cas de doute, rendez-vous chez un pharmacien mycologue
  1. déposez les champignons dans un panier large à fond plat. N'utilisez pas de sac plastique pour éviter de les laisser macérer
  1. ne mélangez jamais des espèces connues avec d'autres inconnues ou douteuses. Cependant, il n'y a pas vraiment de danger à toucher les champignons, même les vénéneux, car il faut en absorber une quantité minimum avant de se mettre en danger.
 Faut-il détruire les non comestibles ?

Non, surtout pas ! Toutes les espèces, y compris celles toxiques ou non savoureuses, sont utiles à la nature. Il ne faut donc ni les piétiner, ni les détruire.

Chaque champignon a une utilité écologique et peut servir de nourriture à d'autres animaux... ou à d'autres champignons.

La bêtise de certains va jusqu'à détruire les champignons inconnus alors qu'un mycologue pourra y trouver une espèce intéressante ou simplement s'entraîner à la reconnaissance.

Un ramasseur avisé se limite aux seules espèces qui l'intéressent sans toucher aux autres. Tout ramasser en se disant "Je trierai à la maison" est absurde et dangereux, le mélange de fragments vénéneux présente un risque à ne surtout pas courir !

Comment m’initier à la connaissance des champignons ?

La façon incontournable, la plus attrayante et la moins fastidieuse d'étudier les champignons est d'apprendre à les reconnaître sur le terrain en compagnie d'un mycologue averti.

Les associations ou sociétés de mycologie sont nombreuses. Elles proposent des sorties sur le terrain, des journées à thème, des expositions... Elles regroupent des amateurs ou de vrais passionnés et permettent un très bon apprentissage dans ce domaine.

La plupart sont regroupées au sein de fédérations régionales et au sein de la Société mycologique de France.

 Pour en savoir plus
  
 
ATTESTATION DE DEPLACEMENT DEROGATOIRE
La Mairie de Belforet en Perche a mis à disposition dans chaque communes déléguées des attestations de déplacement dérogatoire
 
 
Servez vous de façon "raisonnable", nous réapprovisionnerons tous les jours.
Le Gué de la Chaine : à la porte de la Mairie
St Ouen de la Cour : à la fenêtre de la Mairie
Serigny : porte de la Mairie
Origny le butin : porte de la Mairie
la Perrière : Préau de la salle des fêtes
Eperrais : sous préau , sur la boite aux lettres 
 
  
Il est bien sur évident que les déplacements et donc l'usage de cette attestation doit être réduit au strict minimum. Le but étant de réduire les contacts et les  déplacements sur l’ensemble du territoire